Anton Barabulia : « L’Afrique, pour l’Ukraine, est une grande perspective dans le domaine de la conquête de nouveaux parts de marchés dans l’économie globalisée »

(Guineeco.info)-En prélude à la Journée mondiale de l’Afrique, célébrée le 25 Mai de chaque année, SE Anton Barabulia, chargé d’affaires de l’Ambassade d’Ukraine à Dakar a bien voulu se prêter aux questions de notre confrère Sénégalais Mamadou Siré Sy. Votre journal économique en ligne vous propose la double version- audiovisuelle et écrite- de cet entretien digne d’intérêt. Lisez plutôt !

Monsieur le Chargé d’Affaires, M. Anton Barabulia, depuis quand l’Ambassade d’Ukraine au Sénégal a été ouverte et pourquoi le choix d’ouvrir une Représentation diplomatique (une Ambassade) et non un Consulat?

 L’Ambassade d’Ukraine existe au Sénégal depuis 2012. Avant cela la Mission diplomatique ukrainienne s’était installée en Guinée pendant une longue période. Pourquoi pas un consulat ? Comparativement avec une ambassade, les fonctions d’un consulat sont limitées par la protection des intérêts des citoyens, la délivrance de visas et la légalisation des documents. En dehors de ces fonctions une ambassade contribue à la coopération bilatérale dans quelques autres domaines – politique, économique, culturelle, humanitaire, militaire et technique.

Combien d’Ambassades, l’Ukraine a ouvert en Afrique à cette date ?

 A ce jour, il y a onze Ambassades d’Ukraine en Afrique, dont les six sont situées dans les pays d’Afrique subsaharienne. Ces six Ambassades sont les Ambassades d’Ukraine au Sénégal, au Nigéria, en Ethiopie, au Kenya, en Angola et en Afrique du Sud. Il faut aussi noter qu’il y a aussi les petits « foyers » de la présence ukrainienne en Afrique Ouest que sont les Consulats Honoraires d’Ukraine; ouverts à Conakry, à Abidjan, à Brazzaville, et récemment, le tout dernier Consulat Honoraire d’Ukraine a été ouvert à Monrovia, la capitale du Libéria.

Quels sont les secteurs de coopération dans les relations économiques et commerciales entre l’Ukraine et le Sénégal.

D’abord, je voudrais dire, que le volume des échanges commerciaux entre l’Ukraine et le Sénégal augmente constamment. En 2018, il était un peu plus de 86 milliards FCFA (173 millions USD). Les principaux postes des exportations ukrainiennes vers le Sénégal, ont été les métaux ferreux, les cultures céréalières, les huiles végétales (celles de tournesol, par exemple). En retour, les exportations sénégalaises vers l’Ukraine se sont composées principalement du minerais de titane, du poisson et crustacés, des cultures céréalières etc.

De plus en plus, les partenaires classiques tout comme les nouveaux partenaires- Turquie, Chine, Inde, Pays du Golfe etc…- font de plus en plus du continent africain, leur  »dernière frontière » en termes de Marchés. L’Ukraine a-t-elle aussi une stratégie ciblée sur les Marchés africains de manière générale et le Marché sénégalais de manière particulière.

 Bien sûr, aujourd’hui l’Afrique pour l’Ukraine est une grande perspective dans le domaine de la conquête de nouveaux parts de marchés dans l’économie globalisée. Notre intérêt aux pays africains, y compris le Sénégal et d’autres pays de l’Afrique occidentale, s’explique par la nécessité de la diversification de débouchés. Pour autant, les produits ukrainiens ont besoin d’élargir leurs marchés d’exportation mais pour autant l’Ukraine a besoin d’importer de l’Afrique en général et du Sénégal en particulier, des produits alimentaires  et des minerais.

Mais en même temps, malgré la bonne volonté de l’Ukraine d’approfondir la coopération dans le domaine de nos échanges dans le cadre de la  diplomatie économique, les relations économiques et commerciales entre nos deux pays, le Sénégal et l’Ukraine, sont relativement faibles en termes de volume, d’épaisseur et de montant financier. Cette situation de fait est la conséquence de l’absence d’un cadre juridique approprié. Par exemple, entre l’Ukraine et le Sénégal, depuis presque une dizaine d’années, les deux parties ont élaboré un certain nombre de documents bilatéraux, mais ils ne sont pas encore signés et ratifiés pour l’instant par l’Etat du Sénégal, et ces mêmes documents bilatéraux sont déjà signés et ratifiés par le Gouvernement ukrainien. Pour preuve, c’est l’exemple de l’Accord relatif à la promotion et à la protection réciproques des investissements et l’Accord relatif à l’exemption de visas pour les détenteurs des passeports diplomatiques ou de service. Pour ces deux documents, la partie Ukraine attend la partie sénégalaise, ….depuis 2013, pour la signature et la ratification de ces deux Accords bilatéraux.

Une fois que ces Accords signés et ratifié par l’Etat du Sénégal, je puis vous assurer en tant que Chargé d’Affaires de l’Ambassade d’Ukraine au Sénégal,  l’Ukraine est prête à accompagner le Gouvernement du Sénégalais tout comme les entrepreneurs et investisseurs sénégalais, aussi bien dans la production et la transformation des produits alimentaires mais aussi le partage et le transfert de nouvelles technologies agricoles qui ont fait leurs preuves en Ukraine et un peu partout en Europe. Sur ce point, nous sommes prêts d’étudier les intérêts de nos collègues sénégalais.

Pour la majeure partie des Africains, l’Ukraine, c’est le pays de l’immense Shevchenko, un pays de Football. Sur le plan de la géopolitique et pour la majorité des Africains, l’Ukraine renvoie aux tensions sur la Crimée et aux conflits d’intérêts entre la Russie, l’Otan et les USA, sur l’Ukraine. Mais, l’Ukraine, n’est-ce pas, c’est bien au-delà de cela seulement?

 Vous avez raison! L’Ukraine est la capitale de la foi chrétienne orthodoxe en Europe de l’Est. Beaucoup de bâtiments sacrés sont situés ici, j’ai en vue la Laure des Grottes de Kyiv, la Cathédrale Sainte-Sophie de Kyiv et d’autres places. En outre, l’Ukraine est un pays au cœur de l’Europe, un pays des terres fertiles, des minerais à ciel ouvert, des hauts lieux touristiques, un pays de tolérance religieuse, de vivre ensemble. Les Ukrainiens sont en Europe, ce que sont les Sénégalais en Afrique, des pays de la Téranga. Les Ukrainiens sont comme à l’image des Sénégalais, hospitaliers, tolérants et cordiaux. Mon ardent désir que les Africains en général et particulièrement les Sénégalais, apprennent à mieux connaître l’Ukraine et vice versa. Vous avez mentionné le footballeur Shevchenko, et je pense que si on demandait à un ukrainien sur les célébrités et figures internationales sénégalais, les Ukrainiens diront Sadio Mané, El Hadj Diouf. Pour beaucoup d’Ukrainiens, votre pays est associé avec le nom de Youssou N’Dour.

Votre pays, l’Ukraine, vient de se choisir un nouveau Président de la République en la personne de son Excellence Volodymyr Zelensky. L’humour, est un art difficile à maitriser et Zelensky le maitrise parfaitement. Son art de l’humour révélera-t-il en lui, son talent de  »Nouvel Homme Politique » dont l’Europe et le monde ont besoin?

 La victoire de Monsieur Volodymyr Zelensky est effectivement un événement sans précédent. Mais elle a prouvé que les élections étaient libres, ouvertes et transparentes. C’est un argument de poids pour un pays qui se trouve sur les positions démocratiques en essayant de se délivrer de l’héritage du passé totalitaire. Maintenant, c’est assez difficile de faire des prévisions. Comme d’habitude, on place les grandes espérances au nouveau Chef d’État. Mais quelque ce soit la situation du pays, la vision et les stratégies et politiques de notre nouveau Président et de son gouvernement, ce qui restera irrévocable dans notre politique extérieure est la lutte pour la restauration de la souveraineté ukrainienne sur les territoires temporairement occupés de la Crimée et de Donbas, ainsi que le cours pro-européen et euro atlantique. En même temps, j’espère que nous n’oublierons pas notre coopération avec les pays africains.

Quels sont les autres domaines dans lesquels l’Ukraine et le Sénégal pourraient coopérer ?

 D’abord c’est le domaine militaire et technique, dans lequel nos deux pays ont déjà réalisé quelques projets et continuent de coopérer. L’Ukraine est prête à proposer au Sénégal des systèmes militaires modernes pour les missions de pacification et pour la lutte contre le terrorisme. Nous pouvons également fournir divers types d’équipements compétitifs. Bien sûr, nous devons revitaliser le dialogue politique. Nous avons soulevé la question des consultations politiques sur une longue duree, mais elles ont été reportées à plusieurs fois. Aussi, il y a la nécessité d’améliorer la base juridique entre nos pays, le Sénégal et l’Ukraine. Trois documents sont en attente de ratification par la partie sénégalaise depuis près de quatre ans : l’Accord sur l’entraide judiciaire en matière civile et pénale, l’Accord d’extradition et l’Accord sur le transfèrement des personnes condamnées. Le domaine suivant c’est celui de l’Enseignement et la Formation professionnelle. L’Ambassade d’Ukraine au Sénégal a déployé la campagne de la popularisation des universités ukrainiennes qui sont prêtes à accepter des étudiants sénégalais et africains en général. Chaque semaine un nouveau promo-vidéo est installé sur les pages officielles de l’Ambassade et dans les réseaux sociaux Facebook et Twitter. Chacun peut les trouver sur le site pour disposer d’informations sur les universités ukrainiennes, en cliquant sur le lien « Study In Ukraine » sur le web-site officiel de l’Ambassade.

Est-ce qu’il y a beaucoup de ressortissants Ukrainiens au Sénégal ?

 Bien sûr, il y en a, mais pas très beaucoup. Principalement, ce sont les épouses des anciens étudiants qui ont fait ses études dans les établissements d’enseignement soviétiques. En outre il y a quelques hommes d’affaires.

Combien de temps êtes-vous au Sénégal et quelles sont vos expressions ?

 Je suis au Sénégal depuis deux ans. J’ai appris à aimer votre beau pays, le Sénégal. A part Dakar, j’ai visité le centre historique de Saint-Louis, j’ai admiré la vue du Lac Rose, j’ai observé les animaux sauvages dans la réserve naturelle de Bandia. Je suis sûr, que Sénégal pourrait devenir un paradis touristique. Mais en même temps vous ne devez pas oublier qu’il faut investir dans ce domaine qui est celui du Tourisme. Ainsi, l’économie sénégalaise et l’image du pays seront plus attractives pour attirer davantage de nouveaux investisseurs.

Avez-vous visité d’autres pays africains ?

 Oui, j’ai eu à visiter le Cap-Vert, le Liberia et la Côte d’Ivoire. Et dans chaque pays j’ai trouvé quelques choses nouvelles, originales, exceptionnelles. Je suis sûr, que malgré la similarité apparente, chaque pays africain est unique en son genre. Mais ce qui unifie les pays africains est leur grand potentiel qui doit être réalisé pour le bonheur et bien-être de tous les gens qui les peuplent. C’est pourquoi à la veille de la fête de la Jour d’Afrique je voudrais féliciter nos amis sénégalais, nos amis de l’Afrique entière et les souhaiter de construire leur bonheur ici, sur cette terre merveilleuse. Je crois en avenir heureux de l’Afrique!

Propos recueillis par Mamadou Siré Sy

Print Friendly, PDF & Email

Guineeco.info

Guinéeco.info est un site indépendant guinéen d'informations économiques et financières créé en 2016 par le journaliste Bachir Sylla. Sa vocation est de promouvoir un journalisme indépendant et rigoureux, respectueux de l'éthique et de la déontologie.

Laisser un commentaire