Barrage Fomi : 96 ans après, le projet pourrait commencer à se concrétiser en 2018

(Guineeco.info)-Le site de construction du barrage hydroélectrique de Fomi, en Haute Guinée, a été identifié depuis 1922. Près d’un siècle après le dossier est déterré. Selon la direction nationale du projet, le démarrage des travaux est attendu en ce mois de septembre 2018. L’annonce a été faite le mercredi 5 septembre 2018, au cours d’un atelier national de validation du diagnostic sur Garafiri et Fomi, à Conakry.

Cette rencontre de deux jours, le 4 et le 5 septembre 2018, a connu la participation d’une quarantaine de personnes, venues de diverses organisations, notamment de la société civile guinéenne et d’International Rivers. M’bemba Kamano, le chef de département environnement et développement durable de Fomi est toujours optimiste quant à l’aboutissement de ce projet. Il croit que la signature de l’accord de prêt avec la Chine et le Plan national de développement économique et social PNDES sont des signes qui joueront en faveur du projet Fomi.

« Dieu merci, avec la visite du président de la République en Chine, le ministère de l’énergie a obtenu l’accord d’une société chinoise pour la réalisation du barrage. Fomi va créer 1700 emplois professionnels », rassure M. Kamano. Le barrage de Fomi couvrira les neuf pays membres de l’Autorité du Bassin du Niger (ABN). Il est présenté comme projet à buts multiples. Il est estimé à 312 GWH, pour une puissance de 90 mégawatts. Le délai d’exécution du projet est 41 mois.

Au sortir de la rencontre Kabinet Cissé, le directeur de l’Initiative pour la prospective économique et le développement durable (Iped), souligne que cette rencontre de deux jours a permis de faire comprendre beaucoup des questions techniques liées à la réalisation des barrages à travers le monde en général et en Guinée, en particulier. « Le but de cet atelier est de partager les connaissances que nous avons sur les barrages avec les participants afin qu’’ils puissent continuer à s’intéresser aux questions des barrages », souhaite-t-il.

Mme Soumah, une participante que nous avons interrogée a fait remarquer que l’atelier a été très bénéfique. « Nous avons beaucoup appris à-travers cet atelier », se réjouit-elle. L’identification du  site Fomi coïncide donc avec la naissance du premier président guinéen, feu Ahmed Sékou Touré, ironise un des participants.

Au-cours des débats, Sory Oulén Sidibé, chef section environnement à la direction générale de Fomi, nous a fait part d’une étude qui stipule que si le projet Fomi n’est pas réalisé, après 100 ans, le fleuve Niger serait menacé de disparition. Selon lui, si on tient compte de cette étude, il ne reste que quatre petites années pour sauver le plus grand fleuve ouest-africain.

Mamoudou Boulléré Diallo

 

Print Friendly, PDF & Email

Share This:

Guineeco.info

Guinéeco.info est un site indépendant guinéen d'informations économiques et financières créé en 2016 par le journaliste Bachir Sylla. Sa vocation est de promouvoir un journalisme indépendant et rigoureux, respectueux de l'éthique et de la déontologie.

Laisser un commentaire