Campagne autour du franc CFA pour la présidentielle sénégalaise du 24 février 2019

(Guineeco.info)-Maintenant que la liste définitive des candidats est connue, nous lançons une mobilisation d’envergure autour de la question du franc CFA durant la campagne pour les élections présidentielles sénégalaises du 24 février 2019, à travers le hashtag #votefrancCFAsenegal.

Le but étant de rappeler aux cinq candidats de ne pas occulter le débat sur l’avenir du franc CFA. Même deux leaders néofascistes Italiens, que nous n’aimons pas pour autant, Luigi Di MAIO et Matteo SALVINI ont osé dénoncer publiquement cette dégoutante monnaie. Parce que nous sommes panafricanistes et parce que nous sommes certains que nos convictions pour la fin de la monnaie coloniale doivent être portées par tous sans distinction de pays ou de nationalité, nous nous associons avec l’ONG américaine Cameroon American Council.

En effet, les Africains des pays de la zone CFA souffrent tous des mêmes maux et malheurs : la mauvaise gouvernance, des régimes autoritaires et ou fortement corrompus, des pouvoirs sclérosés coupés de leurs peuples…, et surtout le franc CFA, cette monnaie coloniale qui maintient nos pays dans la pauvreté et le sous-développement depuis les indépendances dans les années 1960.

Comment allons-nous procéder ?

 Nous avons pris contact avec tous les candidats à l’élection présidentielle sénégalaise pour recueillir, par écrit, leur position précise, claire et ferme sur l’avenir du franc CFA. Nous poserons à chaque candidat une seule question sur l’avenir du franc CFA. Après, nous lancerons notre campagne de communication et de médiatisation, à destination des Sénégalais, les premiers concernés par ce vote, puis vers les médias et vers tous les Africains… Nous appellerons le peuple sénégalais à faire le choix de la cohérence et à voter pour le candidat qui propose la position la plus claire et responsable pour sortir du franc CFA, sans démagogie.

Cette campagne est parrainée par le journaliste Guinéen Monsieur Lanciné CAMARA i , témoin historique des indépendances africaines et qui a côtoyé tous les grands Africains parmi lesquels Cheikh Anta DIOP, Miriam MAKEBA, Sékou TOURE, Amilcar CABRAL, NKRUMAH, SANKARA…

Par cette action, nous souhaitons faire de la question du franc CFA un thème central des élections dans les pays de la zone franc et nous pensons que le Sénégal doit montrer l’exemple sur ce point. En effet, c’est dans ce pays qu’ont débuté les mobilisations récentes pour la question du franc CFA après que l’activiste franco-togolais Kémi SEBA a brulé un billet de 5000 francs CFA en signe de dénonciation de la monnaie coloniale.

A la mi-février, nous relaierons massivement les réponses ou les non réponses des candidats respectifs, à l’ensemble des médias dans les 14 pays de la zone franc CFA, et au-delà. Nous comptons sur tous les Africains, tous les amoureux du continent africain à diffuser abondamment l’écho de cette initiative autour d’eux et sur les réseaux sociaux. Nous n’avons pas d’a priori, nous n’avons pas de candidats non plus : notre faveur ira au candidat qui montrera le plus de lucidité et de probité sur cette question.

 Nous n’aurons peut-être pas la chance d’avoir un débat télévisé entre les candidats malgré les nombreuses demandes allant dans ce sens sur les réseaux sociaux (#SunuDebat) : notre action est donc une main tendue aux candidats afin de leur donner l’opportunité de décliner leurs programmes et de faire avancer le Sénégal et l’Afrique. Le hashtag #votefrancCFAsenegal est à partager sans modération aucune.

CONTACT PRESSE
M. Makhoudia DIOUF (France)
M. Stephan Nna NJENG (Sénégal)

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

i Monsieur Lanciné Camara est auteur du livre L’Afrique noire est bien partie, en 1973

Collectif Sortir du franc CFA
Email : contact@sortirdufranccfa.fr
Suivez-nous sur Twitter et Facebook

Print Friendly, PDF & Email

Share This:

Guineeco.info

Guinéeco.info est un site indépendant guinéen d'informations économiques et financières créé en 2016 par le journaliste Bachir Sylla. Sa vocation est de promouvoir un journalisme indépendant et rigoureux, respectueux de l'éthique et de la déontologie.

Laisser un commentaire