Parlement guinéen : vive polémique autour de la militarisation des quartiers chauds de Conakry

(Guineeco.info)-La militarisation de l’axe allant de Hamdallaye à Kagbélen, en passant par Bambéto, Cosa, Wanindara et Sonfonia, dans la haute banlieue de Conakry, suscite une vive polémique en Guinée. Hier mercredi, 21 novembre 2018, le sujet s’est invité à la plénière du parlement guinéen à l’occasion de l’adoption du volet recettes de la loi des finances initiale 2019.

Lire la suite

Kipé ne décolère pas contre la bastonnade du capitaine Vivien à Bambéto

(Guinéeco.info)-Ce lundi matin, des jeunes du quartier Kipé étaient encore une fois dans la rue pour manifester leur colère contre le lynchage, le vendredi 16 novembre 2018, à Bambéto, du militaire Vivien Gérard, en marge des funérailles   d’un jeune militant de l’opposition tué quelques jours plutôt au quartier Wanindara, dans la commune de Ratoma.

Lire la suite

Un week-end calme à Wanindara, après une semaine agitée

(Guineeco.info)- Depuis hier samedi, 10 octobre 2018, un calme précaire règne à Wanindara, un quartier de la banlieue de Conakry, qui a été le théâtre de violences meurtrières cette semaine. Mais l’incertitude plane toujours les populations de ce quartier dont les domiciles ou les biens ont été vandalisés au point que certains avaient fait leurs valises pour se mettre l’abri des violences policières

Lire la suite

Wanindara : meurtres et violences au cœur d’un quartier chaud de Conakry

(Guineeco.info)-La semaine qui s’achève aura été particulièrement chaude pour les populations de Wanindara, où trois personnes ont été tuées mercredi et jeudi derniers dans des conditions dramatiques. Il s’agit de Mamadou Béla Baldé, 25 ans, Mamadou Alimou Baldé, 22 ans et du brigadier-chef Bakary Camara. Des meurtres qui ont accentué la tension dans la zone

Lire la suite

Education : des élèves de Conakry réclament leurs enseignants titulaires

(Guineeco.info)-Le lundi 22 octobre 2018, alors que la grève des enseignants guinéens s’enlise, des élèves des écoles publiques de Conakry ont investi les rues de la capitale guinéenne pour exiger le retour des enseignants titulaires dans les salles de classe. Ici et là, les élèves en colère se sont heurtés aux forces de sécurité qui les ont dispersés à coup de gaz lacrymogène.

Lire la suite

Procès en diffamation: une première victoire pour la journaliste Moussa Yéro Bah ?

(Guineeco.info) : La Cour correctionnelle du Tribunal de Première instance de Dixinn s’est momentanément dessaisie du procès en diffamation contre la journaliste et activiste des droits de la femme Moussa Yéro Bah, accédant ainsi à la demande des avocats de l’accusée. Le juge Thierno Souleymane Barry a suspendu le procès qui a été ouvert le 4 octobre 2018 devant sa juridiction en attendant que la Cour constitutionnelle puisse statuer sur l’exception d’inconstitutionnalité soulevée par la défense.

Lire la suite

Cimetière de Kameroun : les croque-morts se plaignent de leurs difficiles conditions de travail

(Guinéeco.info) – Les croque-morts du cimetière national Kameroun, dans la Commune de Dixinn se plaignent actuellement de leurs difficiles conditions de travail, exposés qu’ils sont à des risques sanitaires évidents, à cause notamment du manque d’équipements adéquats. Notre reporter est allé s’enquérir de leur quotidien.

Lire la suite

Formation : le campus universitaire Senghor s’installe à Conakry

(Guineeco.info) –Le campus universitaire francophone « Senghor », du nom du premier président sénégalais, a officiellement ouvert ses portes le week-end dernier à Conakry, permettant ainsi à la Guinée d’appartenir à ce réseau mondial présent dans dix pays, dont huit son en Afrique. Animés par des formateurs de différentes nationalités, les campus Senghor offrent une gamme variée de formations spécialisées dans divers domaines d’activités liées notamment à la recherche.

Lire la suite

Le Conseil économique et social ouvre sa dernière session ordinaire de 2018

(Guineeco.info) -Après deux mois d’intersession, les membres du Conseil économique et social guinéen ont repris leurs activités ce jeudi 27 septembre 2018 à Conakry à l’occasion de l’ouverture de la seconde session ordinaire 2018 de cette institution. Cette session de 60 jours devra permettre au CES de se pencher sur plusieurs questions d’intérêt national, notamment celle liée à la prévention de la réserve forestière guinéenne.

Lire la suite