Conakry : regards croisés sur la santé, l’environnement et les sciences sociales

(Guinéeco.info)- Le colloque international sur les regards d’éthiques pluridisciplinaires en sciences sociales, environnementales, et la santé a eu lieu du 06 au 08 février 2018 au Centre Culturel Franco-Guinéen. Cette rencontre de haut niveau a permis à des experts venus de divers horizons d’échanger leurs expériences ces questions en Afrique de l’Ouest.

L’initiative est de l’Institut de Recherche pour le Développement en collaboration (IRD) avec le Comité National d’Ethique pour la Recherche en Santé de la république de Guinée (Cnrs)  et du comité consultatif de déontologie et d’éthique (Ccde).

 « Le but de ce colloque justement c’est de mettre ensemble de chercheurs de différentes institutions africaines et internationales qui viennent directement des pays comme le Canada, la Belgique, la France. Tous ensembles pour justement réfléchir, discuté pour trouver de solutions originales aux aspects d’éthiques qu’on rencontre sur le terrain», a expliqué le professeur Oumou Youmoussa  Bah Sow, présidente du comité national d’éthique pour la recherche en santé de la république de Guinée et coprésidente du colloque à l’ouverture de la rencontre.

 « La recherche est un facteur très important pour le développement. Sans recherche, il est difficile d’imaginer le développement d’un pays. Mais le développement, il faut qu’il soit durable. Donc, il faut ne faut pas qu’elle soit faite n’importe comment. Il faut que l’éthique soit derrière la recherche, pour qu’on s’assure que le bénéfice du produit de la recherche aille vers les communautés qui en ont besoins», a déclaré, de son côté, Dr Bruno Bucheton le représentant de l’institut de recherche pour le développement(France).

Le ministre de la santé, qui a présidé la cérémonie d’ouverture, a rappelé le contexte sanitaire de son pays avant de déclarer que le gouvernement guinéen attend beaucoup de ce colloque. C’est pourquoi, il a invité les participants à mettre tout le sérieux pour capitaliser le maximum de bénéfice.

« De toutes les épidémies depuis 1976, la flambée qui s’est vit en Afrique de l’ouest est la plus importante. Elle a causé quatre fois plus de décès que toutes les autres épidémies. Selon l’oms le total de cas d’Ebola (2014-2015), est de 3 811 pour 2 543 décès 66,73% dont 114 décès sur 210chez le personnel de la santé. Près de 1 270 sortis guéris de centres de traitement», rappelle le ministre Dr Diallo.

« Nos attentes sont que les discutions soient fructueuses, centrées sur les aspects de recherche scientifique. Les questions d’éthiques sont fondamentales est importantes. Avoir tous ces scientifiques au tour d’une table, ce nous assurer que nous suivons les règles d’éthiques et déontologique dans le cadre de la recherche et la prestation de service de santé», se félicite le ministre guinéen de la santé.

Mamoudou Boulléré Diallo

Print Friendly, PDF & Email

Guineeco.info

Guinéeco.info est un site indépendant guinéen d'informations économiques et financières créé en 2016 par le journaliste Bachir Sylla. Sa vocation est de promouvoir un journalisme indépendant et rigoureux, respectueux de l'éthique et de la déontologie.