Enseignement supérieur privé guinéen : la CRESUP fait le point de sa décision d’arrêter les cours

(Guinéeco.info): Hier mercredi, 24 mai, au lendemain de sa décision de fermer toutes les universités privées guinéennes qu’elle fédère, la Chambre représentative de l’Enseignement privé s’est retrouvée à l’Université Nongo Conakry pour faire le point de sa décision d’arrêter les cours pour contraindre l’Etat à respecter ses engagements vis-à-vis d’elle.

Au terme de leur réunie tenue à huis-clos, pendant quatre heures d’horloge, El Hadji Thierno Moussa Sy, le secrétaire général de la CRESUP a livré à la presse les grandes lignes des discussions qui ont prévalu au cours de cette rencontre :  » Nous nous sommes réunis ce matin pour faire un point sur la situation d’ensemble de l’arrêt de cours et d’analyser le message du ministère par rapport à cette situation », a-t-indiqué, avant de révéler qu’ils ont réactivé leurs commissions de veuille, de communication, celle chargée à la médiation et cette chargée de culte.

Le secrétaire général précise qu’ils sont en négociation avec le gouvernement pour endiguer ce problème et sauver l’enseignement supérieur. Selon lui, les fondateurs d’universités privées sont déterminés à défendre leurs droits.  » Nous allons prendre toutes les dispositions pour qu’ils respectent nos droits. La signature de nos contrats de 2015 et 2016 qui concerne les étudiants en Licence 3, Licence 4 et au-delà, mais qui sont en souffrance depuis. Le résultat du recensement biométriques que nous ignorons et qui nous permettrait de nous situer sur nos étudiants inscrits dans les différentes universités privées sans lequel on ne pourra pas faire factures. Ce que l’État nous doit se calcule selon le contrat et le nombre d’étudiants et surtout celui de nous payer à temps, car si on nous paye après le service rendu, à quoi servira cet argent ? » s’interroge El Hadji Thierno Moussa Sy.

  » On n’a pas besoin d’une situation spécifique pour rattraper les cours. Avec le système licence master et doctorat LMD nous allons nous organiser pour compenser tout le retard. Les étudiants n’auront rien à perdre « , assure le Secrétaire général de la CRESUP.

Parmi les points débattus, El Hadj Sy a fait cas de  l’amélioration des plateformes  d’orientations des étudiants dans les institutions d’enseignement supérieur du pays et de la publication du résultat provisoire du recensement biométriques des étudiants qui a jette un discrédit sur les institutions d’enseignement supérieur privé.

En attendant qu’une solution soit trouvée dans le différend qui oppose le ministère de l’enseignement supérieur et la CRESUP,  les portes des universités privées resteront fermées, au détriment des étudiants en cette fin d’année universitaire.

Mamoudou Boulléré Diallo

 

Print Friendly, PDF & Email

Share This:

Guineeco.info

Guinéeco.info est un site indépendant guinéen d'informations économiques et financières créé en 2016 par le journaliste Bachir Sylla. Sa vocation est de promouvoir un journalisme indépendant et rigoureux, respectueux de l'éthique et de la déontologie.