Environnement : du gaz pour la cuisson et l’électricité en milieu rural guinéen

(Guinéeco.info)-Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et le Fonds Mondial pour l’Environnement (FEM) appuient la Guinée dans la création d’un marché pour le développement et l’utilisation du biogaz. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la protection de l’environnement et la gestion des ressources naturelles à travers la réduction des émissions de gaz à effet de serre, liées à la consommation d’énergie à usage domestique.

Il vise la création d’un marché viable et efficace pour la production et la commercialisation et l’utilisation généralisées de technologies de biogaz en Guinée. Il est prévu la construction de 2000 bio digesteurs format familial destinés aux ménages agricoles élevant du bétail à travers le pays (près de 300 sont déjà opérationnels) à la grande satisfaction des bénéficiaires et suscitant une forte demande de la part de la part des clients constitués essentiellement de paysans et d’éleveurs et 10 bio digesteurs à grande échelle pour des applications institutionnelles, produisant l’énergie propre, du gaz pour la cuisson et de l’électricité.

Ainsi, le projet Biogaz a choisi le district de Koukouboui dans la préfecture de Boffa pour la construction du premier Bio digesteur institutionnel de 35 m3. A cet effet,  la formation pratique sur la technologie du bio digesteur institutionnel/industriel de 10 maçons et de 7 techniciens de suivi et de contrôle des installations a  été officiellement lancée le Mardi 19 juin 2018 à Koukouboui.

C’était en présence du Secrétaire Général chargé de l’administration de la Préfecture de Boffa, M. Momo Blaise Bangoura, du Secrétaire Général de la Commune urbaine de Boffa, Mr Lanciné Kaba, du Directeur préfectoral de l’Environnement,  des Eaux et Forêts, Mr Ibrahima 133 Soumah, du Directeur du Programme National Environnement (PEDD),  du Professeur Selly Camara, du Chargé de Programme Environnement du PNUD, Mr Mamadou Ciré Camara, Représentant le Directeur Pays Mr Lionel Laurens et du Coordonnateur du Projet BIOGAZ, El H Mamadou Saliou Boiro.

L’objectif est de renforcer les compétences des acteurs concernés en assurant la formation des formateurs et des maçons pour la construction des bio digesteurs de grande taille, la gestion de l’assurance qualité des maçons et des bio digesteurs construits et la gestion des effluents, 400 litres par jour qui servent d’engrais pour alimenter une bananeraie et plusieurs hectares d’ananas. La formation est assurée par un Spécialiste, consultant international, Mr Frédérick BART.

La Construction de ce premier bio digesteur institutionnel, salué dans les différentes interventions comme un vecteur de la prospérité du monde rural, marque le point départ pour une large diffusion de cette nouvelle technologie intégrant à la fois  le volet environnement qui est préservé, la promotion de l’Elevage nécessaire pour la collecte de la bouse de vache et le volet agriculture qui va profiter des effluents des bio digesteurs pour l’acquisition de milliers de tonnes d’engrais liquide bio et surtout  qui va contribuer de façon significative à l’allègement des tâches pour les femmes.

Mamadou Saliou Diallo (PNUD)

Print Friendly, PDF & Email

Share This:

Guineeco.info

Guinéeco.info est un site indépendant guinéen d'informations économiques et financières créé en 2016 par le journaliste Bachir Sylla. Sa vocation est de promouvoir un journalisme indépendant et rigoureux, respectueux de l'éthique et de la déontologie.