Gouvernement guinéen : le come back intrigant d’Oyé Guilavogui !

(Guinéeco.info)-Le Président Alpha Condé a procédé hier dimanche, 03 juin 2018, à un remaniement très partiel du tout nouveau gouvernement de Kassory Fofana, en nommant Oyé Guilavoqui comme ministre d’Etat, ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts. Il remplace à ce poste le nouveau ministre Roger Patrick Millimono, qui a été finalement parachuté au ministère de l’Elevage.

Le décret du chef de l’Etat a pris l’opinion guinéenne de court d’autant plus M. Guilavogui, qui était ministre des transports dans le précédent gouvernement démissionnaire de Mamady Youla, avait récemment décliné le poste de ministre de l’Elevage qu’on lui a proposé dans l’équipe Kassory. L’homme serait allé jusqu’à menacer de démissionner aussitôt qu’il aurait été nommé à ce poste.

Selon certaines indiscrétions, M. Guilavogui n’a pas aimé la nomination à sa place de l’opposant Aboubacar Sylla de l’UFC (Union des Forces du Changement) à la tête du juteux ministère des Transports.  Surtout que tous les deux se réclament de Kindia, la capitale régionale de la Basse Guinée.

Reculer pour mieux sauter

Curieusement, quelques heures avant son come back intrigant dans le Gouvernement, on aura vu le nouveau ministre d’Etat à l’environnement s’offrir un bain de foule à Kindia où il compte plein de soutiens dans les rangs des leaders religieux de la ville, notamment à Tafory. Toute chose qui aurait poussé le chef de l’Etat à revoir son cas.

Alpha Condé, dont prête l’intention de vouloir prolonger son bail à Sékhouréya au-delà de 2020, a sans doute cherché à ménager un soutien politique de taille. Par le passé, Oyé Guilavogui a suffisamment mouillé le maillot pour aider le RPG-Arc-en-ciel à avoir une position confortable lors des scrutins législatif de 2013 et présidentiel de 2015 dans cette région âprement disputée.

Toujours est-il que cette façon de faire du Président Condé n’est pas sans rappeler une période sombre de l’histoire récente de la Guinée au soir du défunt régime du Général Lansana Conté avec les décrets et contres décrets qu’on a connus dans le pays.

Monsieur promesses

Oyé Guilavoqui s’est illustré dans les promesses non tenues aux différents postes ministériels qu’il a occupés. Quand il était ministre des Postes et Télécommunications, il a miroité la reprise imminente de l’ancienne Société de télécommunications de Guinée (Sotelgui), une entreprise qui a fini par être liquidée. En lieu et place, Guinée Télécom est annoncée. Aux transports où il était récemment Oyé Guilavogui avait promis aux Guinéens qu’il va ressusciter l’ancienne compagnie nationale aérienne, Air Guinée. A ce niveau aussi, autant en emporte le vent !

Bachir Sylla

 

Print Friendly, PDF & Email

Share This:

Guineeco.info

Guinéeco.info est un site indépendant guinéen d'informations économiques et financières créé en 2016 par le journaliste Bachir Sylla. Sa vocation est de promouvoir un journalisme indépendant et rigoureux, respectueux de l'éthique et de la déontologie.

Laisser un commentaire