Gouvernement Kassory : la lecture qu’en fait Guinéeco.info

(Guinéeco.info)-La structure et la composition du Gouvernement Kassory, dévoilées hier samedi 26 mai à la Télévision nationale guinéenne, méritent que l’on s’y attarde, pour faire une lecture minutieuse de cette équipe gouvernementale qui donne une idée de l’orientation du nouveau Premier ministre guinéen.

Comme ses prédécesseurs à la Primature, sous la Présidence d’Alpha Condé, Kassory Fofana a opté pour un gouvernement pléthorique de pas moins de 33 ministères d’abord, pour un petit pays de 245.857 Km2 et ayant à peine 12 millions d’habitants.

La nouvelle équipe fait la part belle aux politiques, avec le RPG-Arc-en-ciel qui se taille la part du lion. Le reste étant réparti à des partis alliés de la Mouvance et à des frustrés de l’Opposition républicaine. Parmi ces derniers, il y a bien évidemment Mouctar Diallo des NFD, qui hérite du Ministère de la jeunesse et de l’Emploi Jeune et Aboubacar Sylla de l’UFC, devenu ministre d’Etat aux Transports.

Près de la moitié des ministres du précédent gouvernement de Mamady Youla ont été reconduits à leurs postes, d’autres ont tout simplement changé de portefeuilles ministériels. C’est le cas de Moustapha Naïté, parti de la Jeunesse pour le puissant ministère des Travaux publics, de Boubacar Barry alias Big Up, qui quitte le ministère de l’Industrie et des PME pour le Commerce.

L’autre fait marquant du Gouvernement Kassory, c’est la sous-représentativité des femmes dans l’équipe. Elles ne sont plus que quatre actuellement, contre cinq précédemment et même six dans un passé récent.  Un pourcentage qui tranche nettement avec les discours du Président Alpha Condé, qui a dédié son second quinquennat aux femmes et aux jeunes. A noter aussi qu’il n’y au aucun jeune de moins de 35 ans dans le Gouvernement Kassory.

Aussi, aucune figure connue des organisations de la société civile ni des syndicats ne fait partie du nouvel attelage gouvernemental guinéen, alors que pays est empêtré dans une crise sociale qui perdure depuis des mois, à cause de la grève des enseignants.

Les nouveaux venus, constitués d’amis et de proches PM. Il s’agit notamment de Tibou Kamara, bombardé Ministre d’Etat à la Présidence, Conseiller spécial du Président de la République, ministre de l’Industrie et des PME et de Gabriel Curtis, promu Ministre en charge des Investissements et du Partenariat public-privé.

Les grands oubliés, que son le ministre de l’élevage et Secrétaires généraux du Gouvernement et des Affaires relieuses, qui ont sous rang de ministres. Au sujet du ministre de l’élevage, justement, les internautes guinéens ont relevé son omission dans la liste présentée hier. Celui qui occupait le poste dans le précédent gouvernement démissionnaire est issu des rangs de l’UFR de Sidya Touré, qui décidé de ne pas faire partie de l’équipe de Don Kass.

Bachir Sylla

Print Friendly, PDF & Email

Share This:

Guineeco.info

Guinéeco.info est un site indépendant guinéen d'informations économiques et financières créé en 2016 par le journaliste Bachir Sylla. Sa vocation est de promouvoir un journalisme indépendant et rigoureux, respectueux de l'éthique et de la déontologie.

Laisser un commentaire