Guinée: un mort et un nouveau cas suspect de la fièvre Lassa

(Guineeco.info)-Le directeur général de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire de Guinée, Dr Sakoba Keita, a annoncé lundi à la presse nationale, un mort et un nouveau cas suspect de la fièvre Lassa enregistré dans la préfecture de Kissidougou, à plus de 500 km au sud-est de Conakry.

Le premier cas de la fièvre Lassa a été détecté le 28 janvier dernier et est décédé le lendemain (le 29 janvier) à Mamou, situé à près de 200 km de Kissidougou, lieu de contamination de la malade par le virus Lassa.

« Le résultat du test sanguin du 1er février a confirmé la présence de la fièvre Hémorragique de Lassa », a affirmé le directeur général de l’Agence de sécurité sanitaire.

Selon le Dr Keita, le premier cas de cette fièvre hémorragique dangereuse a été détecté grâce à la vigilance des équipes préfectorales d’alerte et de riposte aux épidémies dans la région de Mamou et de Kissidougou.

Les échantillons recueillis sur le cas suspects détecté à Kissidougou sont arrivés dimanche à Conakry pour des analyses biologiques afin de déterminer avec certitudes la présence du virus au niveau de la malade, a précisé Dr Sakoba Keita.

Pour ce faire, les autorités sanitaires du ministère guinéen de la Santé ont publié dimanche, un communiqué pour confirmer la mort par la fièvre Lassa d’un homme de 35 ans habitant la préfecture de Kissidougou et admis à l’hôpital régional de Mamou le 28 janvier dernier.

Keita a affirmé que pour décider des actions à entreprendre face à l’évolution de ladite épidémie et conformément au Règlement sanitaire international (RSI), une réunion de crise a été tenue le 2 février avec la participation des départements ministériels comme la santé, l’environnement et de l’élevage

A l’image de la fièvre hémorragique à virus Ebola qui a fait plus de 11 mille morts dans la région ouest africaine de 2014-2015, dont la majeur partie en Guinée (environ 3 000 morts), la maladie de la fièvre de Lassa est maladie hémorragique virale transmise par les rongeurs (petites souris) à l’homme à travers les fluides corporelles (sang, urine et selle). Fin

Source : Xinhua

Print Friendly, PDF & Email

Share This:

Guineeco.info

Guinéeco.info est un site indépendant guinéen d'informations économiques et financières créé en 2016 par le journaliste Bachir Sylla. Sa vocation est de promouvoir un journalisme indépendant et rigoureux, respectueux de l'éthique et de la déontologie.

Laisser un commentaire