Madina : un terrible incendie ravage le marché M’balia

(Guinéeco.info)-Dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 mars 2018, un terrible incendie a décimé une bonne partie du Marché M’balia, à Madina, le plus grand centre de négoce en Guinée, situé dans la commune de Matam, à Conakry.  Selon la police, un court-circuit serait à l’origine de ce sinistre. Cependant, d’autres sources n’écartent pas l’hypothèse d’un incendie d’origine criminelle qui, heureusement, n’a fait aucune perte en vie humaine, mais provoqué d’importants dégâts matériels.

C’est au milieu de la nuit que les premières flammes se sont déclarées dans le plus grand marché de Conakry, le week-end dernier. Les secouristes venus de tous les environs n’ont pu venir à bout du feu qui s’est intensifié au fur et à mesure.

Les sapeurs pompiers, appelés à rescousse, se seraient heurtés aux difficultés d’accès au foyer de l’incendie, à cause des constructions anarchiques dans l’enceinte. Une excuse qui ne passe pas chez certains. Car, très récemment, un immeuble s’est écroulé sous l’effet d’un incendie à la Minière où aucun problème d’accès ne se posait devant les agents de la protection civile fortement déployés sur les lieux.

L’incendie de ce week-end a décimé pas moins 352 conteneurs, plus de 60 étals et 24 ateliers de couture. C’est dire que les victimes se comptent par centaines, voire par milliers. C’est du moins l’avis de Saïkou Oumar Diallo, président de la Chambre de commerce de Matam. Au micro de nos confrères de RFI, celui-ci s’est réjoui de la réactivité des autorités guinéennes, mais il demande une aide financière de l’Etat aux milliers de victimes.

« L’aide de l’Etat, directe et indirecte, est indispensable pour des milliers et des milliers de gens. Non seulement ce sont des gens qui emploient des personnes aujourd’hui, mais aussi il y  a beaucoup de familles, détaille-t-il au micro de nos confrères. Si tous ces gens sont lâchés dans la nature, combien de délinquants il y aura dans ce pays ?  D’où l’importance à ce que l’Etat s’occupe de ces gens. Très rapidement, refaire les containers, aider les gens à commencer très rapidement et faire des retours à l’intérieur parce qu’on ne peut pas encore prévenir dans l’avenir. S’il y a un tel problème, qu’il y ait des entrées pour que les pompiers ou les lance-incendies puissent rentrer, et faire leur travail ».

« C’est un problème de sécurité public qui est posé. Nous allons demander une réunion interministérielle avec tous les départements concernés, l’administration du marché, le gouvernorat, pour trouver les solutions idoines afin de régler définitivement le problème », a annoncé le Ministre de la Sécurité et de la protection civile. Au micro du site Africaguinee.com, Me Abdoul Kabèlè Camara qu’un bilan exhaustif sera fait pour situer les responsabilités dans ce drame.

De son côté, Cellou Dalein Diallo, le chef de file de l’opposition guinéenne est allé constater les dégâts de cet incendie dans la matinée d’hier dimanche. Dans son message de compassion, rapporte Guineematin.com, le Président de l’Union des Forces démocratiques de Guinée a rappelé des menaces d’incendier des boutiques avaient été proférées préalablement par certaines personnes. Il aurait alors demandé que des enquêtes sérieuses soient menées pour situer les responsabilités.

Cet incendie est intervenu dans un contexte de crise politique lié l’organisation des élections locales de février dernier dont les résultats font l’objet de vives controverses entre le parti au pouvoir et l’opposition. Celle-ci continue de revendiquer la publication des résultats issus des urnes. Elle accuse la CENI d’avoir détourné les voix de ses militants en faveur du RPG-Arc-en-ciel.

Bachir Sylla

Print Friendly, PDF & Email

Guineeco.info

Guinéeco.info est un site indépendant guinéen d'informations économiques et financières créé en 2016 par le journaliste Bachir Sylla. Sa vocation est de promouvoir un journalisme indépendant et rigoureux, respectueux de l'éthique et de la déontologie.