Mines : une délégation  de Bellzone reçue au Parlement guinéen

(Guineco.info)-les députés guinéens de la Commission  mines et industries de l’Assemblée nationale ont reçu, le vendredi 1er juin 2018, des cadres de la société  minière Bellzone, venus exposer la portée de leur  projet  en Guinée. Il s’agissait surtout de  faire un exposé des motifs pour l’adoption de la loi portant ratification de l’avenant à la convention de base de la dite société pour une réalisation du sous projet Ferronickel en Guinée.

« La durée de ce projet sera de 20 ans. Pour un départ nous allons produire 10 mille tonnes de ferronickel et la deuxième phase nous amènera à produire 40 mille tonnes de ferronickels. Le cout de financement apriori se situera dans sa première phase   autour de 72 millions de dollars et à 200 millions de dollars pour la seconde  phase. Mais c’est l’étude de faisabilité qui nous donnera le chiffre précis », a expliqué Sékou Oumar DIALLO, le directeur général adjoint de Bellzone devant les parlementaires guinéens réunis en inter-commission.

Au sortir de la salle, le directeur général de Bellzone a assuré que sa société respectera la législation guinéenne en insistant sur la transparence dans leur gestion. «Nous sommes une entreprise cotée à la bourse de Londres, nous travaillons en toute transparence avec l’ensemble de la communauté financière. Les Guinéens peuvent s’attendre à un respect strict de la législation guinéenne.  Une transparente complète sur tout type d’information concernant le gisement, les prix du marché et potentialité », promet Michel Rinaldi.

Pour l’honorable  Mohamed Aliou Bah, l’implantation de Bellzone est une opportunité d’emploi pour les Guinéens. « Pour la première fois, on parle d’un gisement de fer situé dans une zone très  pauvre à Faranah où les gens se cherchent. Démarrer un tel projet dans tel site, ça permettrait de mettre en valeur non seulement les enfants de cette zone, mais aussi leur permettre de garder une certaine fierté, à l’image de ceux de Boké et de Fria », estime-t-il.

Sur la question relative aux respects des normes environnementales sociétales et climatiques, ce  député est plutôt optimiste. « Nous avons fait un entretien avec le directeur environnemental de la société en question, nous nous sommes rendu compte que c’est  n’est sont pas des études qui ont faites à la va-vite. Ce sont des études qui sont faites sur la base d’une très bonne application et qui va permettre à la société d’aller un peu plus loin et de permettre non seulement aux citoyens de la localité d’être dans certaine sécurité environnementale», conclut-il.

Il faut souligner que la société est présente en Guinée depuis 2006, elle intervient dans la région de Faranah.

Mamoudou Boulléré Diallo

Print Friendly, PDF & Email

Share This:

Guineeco.info

Guinéeco.info est un site indépendant guinéen d'informations économiques et financières créé en 2016 par le journaliste Bachir Sylla. Sa vocation est de promouvoir un journalisme indépendant et rigoureux, respectueux de l'éthique et de la déontologie.

Laisser un commentaire