Mondial 2026 : la Guinée vote contre le Maroc et s’expose aux critiques

(Guinéeco.info)-La Guinée a contribué à la large défaite du Maroc en votant pour le trio nord américain (Etats-Unis-Canada) au congrès de la Fifa de ce mercredi 13 juin 2018 pour l’attribution de l’organisation de la Coupe du monde football en 2026. Ce choix de la Guinée suscite déjà une vague d’incompréhension et d’indignation chez les Guinéens, qui n’en reviennent pas.

En votant pour les adversaires du Royaume chérifien, la Fédération guinéenne de football s’est démarquée de la grande majorité des pays africains qui n’ont pas cédé aux menaces du Président Donald Trump de leur couper les vivres. A l’échelle du continent africain, seuls l’Afrique du Sud, le Liberia, le Cap-Vert, la Namibi et la Guinée ont voté contre le Maroc. Pendant ce temps, des pays comme l’Algérie, qu’on connait hostile au pays du roi Mohamed VI ont mis en veille leur rancœur pour s’aligner sur la position africaine.

Un choix incompréhensible

Quand on connait les relations bilatérales privilégiées existant entre la Guinée et le Maroc, on ne peut que désapprouver le vote de la Fédération guinéenne de football. Est-il besoin de rappeler ici qu’au plus fort moment de la crise sanitaire liée à Ebola qui a frappé de plein fouet la Guinée, le Maroc est le seul pas à accepter que les matchs délocalisé de la Guinée se joue sur son sol. Aussi le Royaume du Maroc offre des plusieurs années des bourses de formations aux étudiants et aux cadres guinéens. Sans compter que la suppression de visas entre les deux pays, permet aux Guinéens d’aller faire des affaires ou se faire soigner au Maroc. Au regard de tous ces aspects, et bien d’autres d’ailleurs, les délégués guinéens auraient dû, à défaut de voter pour la candidature du Maroc, s’abstenir de voter pour ses adversaires, comme l’a fait l’Espagne avec laquelle le Royaume chérifien n’entretien pas les meilleurs rapports.

La Guinée n’est pas le Rwanda

Certes, les Etats-Unis et le Canada compte beaucoup pour la Guinée, mais dans un passé très récents, l’administration Trump a infligé une sanction très sévère à la Guinée, en refusant systématiquement le visas à certains cadres du pays et à leurs familles. Le pays de l’oncle Sam a par ailleurs organisé des rapatriements de Guinéens vivant sur le sol américain. Des actions qui auraient dû inciter les autorités guinéennes à envisager des mesures de rétorsion pour faire respecter la diplomatie. Mais la Guinée n’est pas comme le Rwanda, qui se serait récemment moquer de la décision de l’administration américaine de retirer le pays de Paul Kagamé de l’Agoa pour avoir interdit l’importation d’habits de se seconde main, notamment en provenance des Etats-Unis.

Donner une seconde chance à l’Afrique

Sur un plan purement sportif, le Maroc est plus en enclin à la pratique du Football que les Etats-Unis et le Canada, qui ont d’autres sports de prédilections. Une coupe du monde au Maroc, ce serait également une opportunité pour le continent d’abriter cette compétition pour la deuxième fois, après l’Afrique du Sud en 2010.

Bachir Sylla

Print Friendly, PDF & Email

Share This:

Guineeco.info

Guinéeco.info est un site indépendant guinéen d'informations économiques et financières créé en 2016 par le journaliste Bachir Sylla. Sa vocation est de promouvoir un journalisme indépendant et rigoureux, respectueux de l'éthique et de la déontologie.