Olivier ROGEZ et Véronique TADJO dédicacent leurs œuvres littéraires à Conakry

(Guinéeco.info)- Le centre international de recherche et de documentation de Guinée a organisé la double dédicace de livre de Véronique TADJO intitulé « En compagnie », évoquant l’épidémie Ebola qui a récemment sévi en Afrique de l’ouest et celui d’Olivier Rogez, journaliste titré « l’ivresse du Sergent Dida », retraçant le parcours d’un personnage dont l’histoire a tourné en boucle sur les chaines internationales.

La cérémonie de cette double dédicace a eu lieu à la bibliothèque américaine de l’université Général Lansana Conté de sonfonia de Conakry. Elle a mobilisé étudiants, enseignants chercheurs, écrivains, diplomates et journalistes.

«  J’ai voulu parlé de cette région de l’Afrique de l’ouest effectivement et de problème sanitaire qu’elle rencontre. Et on peut espérer qu’à la suite de ce qui s’est passé il puisse y avoir une amélioration des conditions sanitaires, parce qu’une catastrophe est peut-être une occasion de renouvellement. Mais la catastrophe restera telle s’il n’y a pas de renouvellement», prévient le prix littéraire d’Afrique noire en 2005,  Véronique Tadjo.

De la santé à la vie sociopolitique

« Quand j’ai écrit ce livre, comme tout autre, on s’inspire de notre réalité, on s’inspire de notre vie en fait. Et moi, ma vie ces 25 dernières années ça été la politique, les crises, les coups d’Etats, les conflits, les élections, les bons et les mauvais moments. Et quand j’ai l’écrit ce roman qui est inspiré d’une partie importante de ma vie c’est à dire, de ma vie en Afrique. Bien évidemment, les couleurs, les odeurs, les saveurs, les noms, les quartiers, les visages qui me sont venus dans la tête étaient ceux de la Guinée », explique Olivier Rogez. Pour lui, les peuples ne cessent de se plaindre de dictatures  que eux-mêmes ils fabriquent parfois.

La fondatrice du centre international de recherche et de documentation de Guinée qui, quelques heures plutôt, avait clôturé l’édition littéraire williams Sassine à Conakry, a dit que le choix de GLC-Sonfonia n’est pas fortuit.

« Le Cird a commencé à GLC-Sonfonia, il est ici est représenté    sous le l’amphithéâtre Yolando. Nous avons commencé à récupérer les biographies des enseignants. Nous enviassions de mettre une bibliothèque numérique ici qui tiendra compte de la bibliographie du corps professorat.  Nous avons trouvé les moyens pour le faire. Nous demandons une grande salle pour le faire et nous allons faire  la même bibliothèque à Kankan dans les prochains mois», a révélé Mme Safiatou Diallo la fondatrice du Cird qui émarge au sein de GLC-Sonfonia. Elle a annoncé une possible bourse de recherche pour les enseignants de l’université général Lansana conté de Sonfonia. Déjà dix sont obtenues pour le master.

Mamoudou Boulléré Diallo

Print Friendly, PDF & Email

Share This:

Guineeco.info

Guinéeco.info est un site indépendant guinéen d'informations économiques et financières créé en 2016 par le journaliste Bachir Sylla. Sa vocation est de promouvoir un journalisme indépendant et rigoureux, respectueux de l'éthique et de la déontologie.