PNUD-Guinée : retraite sur le positionnement stratégique de l’Agence du Service Civique d’Action au Développement

(Guineeco.info)-Les travaux du Séminaire de positionnement stratégique de l’Agence du Service Civique d’Action au Développement (ASCAD) ont démarré ce Mercredi 30 Janvier 2019 au Palm Camayenne en présence du Général Clément Bollée, initiateur des SCAD.

La cérémonie officielle a été présidée par le Ministre de la jeunesse et Emploi jeunes, entouré de la Ministre de l’Action sociale, de la promotion féminine et enfance et du Ministre de la formation professionnelle, de l’emploi et du travail en présence du Général Amadou Doumbouya, Directeur Général de l’ASCAD et du représentant résident a.i. du PNUD.

Les représentants de plusieurs partenaires parmi lesquels, le Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD), l’attaché militaire de l’Ambassade de France, l’Administrateur Général de Afriland First Bank, les représentants de l’Union Européenne, de l’Ambassade des USA, de l’Ambassade de Belgique, de l’Ambassade du Japon, la Direction du PNUD, représentée au plus haut niveau par le Directeur Pays et les deux Directeurs Pays adjoints, celui des Opérations, Mr Titus Osundina, et celui des programmes, Mr Eloi Kouadio IV, et du Team Leader du Cluster Transformation Economique et Développement durable (TEDD), Mr Marc Wajnsztok,  les représentants des Projets INTEGRA, du Projet Booster les compétences pour l’employabilité des Jeunes en Guinée (BOCEJ), d’Enabel, du Centre de Commerce International (CCI) ainsi que représentants de la société civile et des institutions de microfinances ont participé à la cérémonie officielle d’ouverture de la Retraite de l’ASCAD.

L’ASCAD, créee en 2011 par décret du Président Alpha Condé, a pour mission principale de former les jeunes à la culture du civisme et à la citoyenneté, assurer leur qualification professionnelle en vue de les accompagner à l’insertion socioprofessionnelle. Une initiative novatrice de formation qualifiante et citoyenne des jeunes guinéens et guinéennes a donné des résultats encourageants à Conakry.

Satisfait des résultats enregistrés par l’ASCAD qui s’est avéré comme une expérience porteuse et un exemple de réussite, dans le cadre de la formation et de l’employabilité des jeunes, le PNUD s’est engagé à accompagner l’Agence dans son projet d’extension vers les préfectures de l’intérieur du Pays afin de faire profiter de cette initiative aux jeunes des régions naturelles de la Guinée .

L’objectif de cette Retraite stratégique est de réfléchir sur la mise à niveau et l’appropriation par les acteurs concernés du nouveau positionnement stratégique proposé en identifiant les enjeux, défis et opportunités liées au nouveau positionnement stratégique de l’ASCAD dans le but,  entre autres,  d’adopter la stratégie de développement, le positionnement de l’ASCAD, la stratégie de mobilisation des ressources et d’identifier les pistes de financement sur le moyen et long terme.

Le Directeur de l’ASCAD, après avoir souhaité la Bienvenue aux participants a salué la présence du Général Clément Bollée, initiateur de l’ASCAD avant de revenir sur quelques résultats de l’ASCAD notamment le taux élevé (75%) d’insertion des deux premières promotions, le recrutement de 380 jeunes en 2016 et 290 jeunes en 2017 et remercier le PNUD pour son accompagnement dans le lancement effectif du Centre de Kindia qui a une vocation agropastorale.

Pour sa part, le Général Clément Bollée a salué la vision et l’implication personnelle du Président Alpha Condé dans la création de l’ASCAD avant de souligner : Sept (7 ans) après sa création, il y a lieu de se poser des questions, on fait quoi avec l’ASCAD ?, quelle nouvelle orientation lui donner ? car la demande la jeunesse est énorme et requiert une mobilisation générale pour répondre aux attentes. Je souhaite que cette retraite nous propose des pistes de solutions afin qu’on puisse passer d’une phase tactique à une phase stratégique.

De son côté le Représentant résident a.i. du PNUD, Mr Lionel Laurens, a indiqué que le PNUD s’intéresse au bien-être et à la prospérité des jeunes. Nous apprécions à sa juste valeur cette décision du Président Alpha Condé de créer l’ASCAD qui offre des opportunités pour la jeunesse guinéenne. C’est pourquoi, le PNUD s’est engagé dans cette dynamique d’appuyer l’ASCAD dans sa réflexion pour une vision stratégique réaliste afin démultiplier le modèle à l’échelle nationale, à travers le Pays et le développement de partenariat et de modèles de financement à pérenniser dans l’ensemble des régions du Pays afin que les cohortes d’étudiants venant des zones urbaines et rurales puissent bénéficier des opportunités et constituer non seulement des modèles mais aussi des acteurs d’intégration, de tolérance et de Paix

Le Ministre de la Jeunesse en lançant les travaux de la retraite a remercié le Général Clément Bollée pour cette initiative et les partenaires notamment le PNUD pour son appui au fonctionnement de l’ASCAD, école de la deuxième chance qui fait du service civique,  un cadre idéal pour l’employabilité et l’insertion socioéconomique des jeunes  mais aussi de renforcement des relations civilo-militaires avant de souligner le rôle de l’ASCAD dans la transmission des valeurs civiques, l’engagement volontaire dans un élan de générosité, de discipline et de rigueur.

La cérémonie officielle a été suivie de la projection d’un film de présentation de l’ASCAD avec des témoignages de sortants de cette agence sur la formation et des outils indispensables pour leur parcours mais aussi des partenaires bi et multilatéraux. La journée a enregistré également plusieurs présentations dont entre autres,  celles portant sur la vision jeunesse 2040 et du positionnement de l’ASCAD, sur le Bilan Global de l’ASCAD : Bilan opérationnel d’insertion  et leçons apprises, sur la Vision ASCAD 2019-2023, la présentation du nouveau positionnement stratégique de l’ASCAD.

Transmis par le Service Com du PNUD

Print Friendly, PDF & Email

Share This:

Guineeco.info

Guinéeco.info est un site indépendant guinéen d'informations économiques et financières créé en 2016 par le journaliste Bachir Sylla. Sa vocation est de promouvoir un journalisme indépendant et rigoureux, respectueux de l'éthique et de la déontologie.

Laisser un commentaire