Prix Fenac 2018: Alpha Condé remanie sa promesse de l’année dernière

(Guinéeco.info)-Le Chef de l’Etat guinéen a présidé ce dimanche 23 décembre 2018, à Conakry, la cérémonie de lancement du Festival national des arts et de la culture sans honorer sa promesse  de l’année dernière de doubler les prix des trois premiers vainqueurs de cette compétition nationale.

En clôturant l’édition 2017 du FENAC, le Pr Alpha Condé avait promis que cette année, le vainqueur de la compétition allaient empocher 400 millions de Francs guinéens, le deuxième 200 millions et le troisième 100 millions. Ce dimanche 23 décembre 2018, le même Alpha Condé annonce que les prix de cette année seront de 300 millions GNF pour le premier, 250 millions GNF pour le deuxième et 200 millions GNF pour le troisième.

Pourquoi ces changements des prix au gré des interventions du Président de la République ? On n’en sait rien. Quoiqu’il en soit, la bataille est déjà lancée entre les quelque 400 artistes participants venus des différentes régions administratives du pays. Cette 17e édition du Fenac porte sur le thème : « pour la consolidation de l’unité nationale ». Et les sites retenus pour ces jeux sont le Centre culturel FougouFougou, le Musée national de Sandervalia, dans la commune de Kaloum et  la Paillote, dans la commune de Dixinn.

« Le Festival national des arts et de la culture procède de la production et de la diffusion du patrimoine artistique guinéen dans toute sa diversité. C’est aussi un cadre de rencontre entre les artistes, les œuvres et les populations propriétaire du patrimoine. C’est aussi et surtout  le cadre idéal d’appropriation de nos valeurs identitaire. Il s’agit d’aller à la rencontre du public dans ces propres espaces de prédilection, afin de toucher le plus grand nombre de spectateur»,  affirme M. Sanoussy Bantama Sow ministre des sports de la culture et patrimoine historique.

Le président de la République a invité le ministère de la Culture à protéger les artistes guinéens, parlant des droits d’auteur. « J’espère que cette année la compétition sera plus vive », a émis le Pr Alpha Condé, avant d’inviter les acteurs culturels davantage pour faire renaître la culture guinéenne de ces cendres.

Estimant que la culture est l’identité d’un pays, il a conseillé d’en prendre soins. Pour lui,  le Fenac doit être une occasion de présenter des ouvrages guinéens. « Il devrait y avoir une bibliothèque pour la présentation des livres », fait valoir le Président Condé, qui invite les participants au sérieux pour valoriser la culture guinéenne dans son ensemble.

« Il ne s’agit pas de lancer cette fête pour faire de la mamaya. Ce festival doit être la description de nos cultures vivantes, mais aussi le centre d’humour de nos artistes et la capacité de déclamer des poèmes par nos jeunes poètes», déclare-t-il.

 Mamoudou Boulléré Diallo.

Print Friendly, PDF & Email

Guineeco.info

Guinéeco.info est un site indépendant guinéen d'informations économiques et financières créé en 2016 par le journaliste Bachir Sylla. Sa vocation est de promouvoir un journalisme indépendant et rigoureux, respectueux de l'éthique et de la déontologie.