Religion : les trois catégories de musulmans, selon Dr Mamadou Oury Barry

Guinéeco.info : Dans un entretien qu’il a accordé à un reporter de #Guineeco.info, en marge d’une conférence islamique organisée le dimanche dernier dans une université de Conakry, Dr Mamadou Oury Barry, célèbre prédicateur guinéen a souligné les trois catégories de  musulmans en insistant sur les qualités que doit avoir un bon fidèle.

 « Un musulman, c’est celui qui accepte d’adorer Dieu et de s’éloigner de ses interdits. Il suit son prophète Mohamed (Paix et Salut sur Lui) à tout moment. Aucun autre moment n’est indiqué pour faire le contraire. Ce n’est pas premier ou dernier samedi », affirme cet imam avant déplorer le comportement de certains prétendus musulmans.

 « Ceux qui se disent musulmans et les pratiquants, on peut les classer dans trois catégories de musulmans, aujourd’hui. Le premier groupe, l’arrivé du mois saint de ramadan ne change pas leurs mauvaises habitudes. Ils restent les-mêmes. Ils ne vont pas à la mosquée, ne jeûnent pas, fument la drogue, boivent de l’alcool, se prostituent, accusent leurs semblables, diffament, causent les malheurs des autres et mentent », explique-t-il

La deuxième catégorie, poursuit-il, se composent des musulmans qui,  un mois avant le ramadan, font des mauvaises choses. « Mais, dès l’arriver du mois saint, ils s’efforcent à faire le semblant en diminuant beaucoup d’interdits. C’est pourquoi vous constatez l’affluence dans les mosquées comme si les fidèles tombaient du ciel ou bien comme s’ils sortent de la terre. Ils observent les prières surérogatoires, jeûnent, lisent le coran, font des sacrifices, mais dès la fin du mois, ils fêtent le premier samedi. Ils se vengent du mois, ils reprennent toujours leurs vielles habitudes. Leur jeûne ne sert à rien », estime  ce prédicateur.

La troisième catégorie à laquelle il souhaite appartenir comme tout bon fidèle, le reste des musulmans qui,  pendant les  12 mois de l’année, font des bonnes choses et s’interdisent la désobéissance d’Allah. « Dès l’arrivée du mois de Ramadan, ceux-là font accroitre les biens-faits. Ils sont comme un chauffeur qui conduit sur une mauvaise route et qui,  d’un seul coup, se retrouve sur une route bombée qui n’a ni trou ni virage. Il va sans doute accélérer.  C’est comme ça que doit être un bon musulman, car personne ne sait quand il va mourir», conseille Dr Oury. .

En guise de conseil, notre interlocuteur recommande au musulman de bien se comporter en donnant le bon exemple. Qu’il ne mente pas et qu’il respecte ses engagements, chaque fois qu’il collabore avec quelqu’un. « Être juste, honnête et ne pas tromper ses semblables. Être respectueux de la parole du prophète Mohamed (PSL). Il ne doit jamais revenir sur sa promesse », conclut-il, tout en formulant des vœux et des prières pour la communauté musulmane de Guinée et d’ailleurs.

 Mamoudou Boulléré Diallo.

Print Friendly, PDF & Email

Guineeco.info

Guinéeco.info est un site indépendant guinéen d'informations économiques et financières créé en 2016 par le journaliste Bachir Sylla. Sa vocation est de promouvoir un journalisme indépendant et rigoureux, respectueux de l'éthique et de la déontologie.