Renforcement de capacités : des acteurs de la société civile à l’école de CABRI

(Guineeco.info)-Un atelier international de renforcement de capacités techniques des organisations de la société civile sur le processus d’élaboration et la documentation budgétaire a ouvert ses travaux ce lundi 04 mars 2019 dans un réceptif hôtelier de Conakry. Cette rencontre de trois jours est organisée par le ministère guinéen du Budget en partenariat avec l’Initiative  africaine concertée sur la réforme budgétaire (CABRI).

Selon les organisateurs, cet atelier international s’inscrit dans le cadre du jumelage de la Direction générale du Budget du Benin et de la Direction nationale du Budget de la République de Guinée. La session réunit une soixantaine de participants venus du Benin, de la Guinée, de la Tanzanie et de la République Centrafricaine.

Durant les trois jours, les participants examineront la relation entre la transparence et participation des organisations de la société civile dans le processus d’élaboration budgétaire, en vue d’obtenir une meilleure responsabilité dans un pays comme la Guinée. L’agenda prévoit au cours de cet atelier une séance de bulgarisation des documents budgétaires guinéens, notamment le Guide budgétaire du citoyen, le dépliant sur le budget de l’Etat, le rapport périodique budgétaire).

A la cérémonie d’ouverture, le ministre du Budget a remercié le Cabri d’avoir choisi la Guinée pour abriter ses activités deux années de suite. En février 2018, en effet, Conakry avait abrité un atelier de ce réseau autour du thème intitulé : « vers plus de transparence, participation et recevabilité en Afrique ».

Ismaël Dioubaté dit accorder une attention particulière aux travaux du présent atelier auquel il apporte tout son soutien, vu la pertinence de la thématique qui, selon lui, est d’actualité. Il a salué encore une fois la bonne collaboration le Cabri et ses Etats membres pour rendre le système des finances publiques plus performant.

Le ministre Dioubaté a assuré que la Guinée tend vers un budget ouvert et participatif. Toute chose qui nécessite la transparence et la redevabilité. Au nombre des acquis allant dans ce sens, il a noté l’organisation de débats d’orientation budgétaire au parlement, la production de rapports d’exécution budgétaire, l’élaboration d’un guinde du budget citoyen et la production d’un document de programmation pluriannuelle.

Pour sa part, Michael Castro, le responsable du programme : Transparence budgétaire et obligation de rendre compte de Cabri a indiqué que son réseau collabore depuis plus de 10 avec de nombreux pays africains à l’effet d’augmenter leur transparence budgétaire. Il explique que le budget un quitus pour un gouvernement et que la transparence budgétaire permet d’améliorer les prises de décisions et de réduire la corruption. Aussi, ajoute-t-il, l’implication de la société civile permet d’améliorer la prestation de service.

Bachir Sylla

Print Friendly, PDF & Email

Guineeco.info

Guinéeco.info est un site indépendant guinéen d'informations économiques et financières créé en 2016 par le journaliste Bachir Sylla. Sa vocation est de promouvoir un journalisme indépendant et rigoureux, respectueux de l'éthique et de la déontologie.

Laisser un commentaire