Une mission conjointe du PNUD et du Fonds mondial pour l’environnement à Kissidougou

(Guineeco.info)-Dans le cadre de la redevabilité et du soutien du leadership des différentes parties prenantes dans la planification et le suivi-évaluation des projets, le Programme Environnement et Gestion Durable du Capital Naturel a entamé le Vendredi 7 Juin 2019 une mission conjointe de suivi des interventions des projets du Programme en collaboration avec les partenaires Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et le Fonds Mondial pour l’Environnement (FEM).

Cette Mission conjointe conduite par Mr Sekou Gaoussou Sylla, Conseiller en charge du Développement durable et Directeur National du Programme Environnement et Gestion Durable du Capital Naturel, est composé de Mr Aboubacar Youla, Expert Changement climatique et Gestion durable des terres du PNUD, de Mr Sidiki Camara du Bureau Stratégie et Développement, de Mamadouba Ousmane Sylla, Assistant Point Focal Changement Climatique, de Mr  Mamadou Diao Touré, Assistant Point Focal FEM, de  Mr Amadou Sy Savané de la Direction Nationale Eaux et Forêts, de Mr Lancinè Condé, du Bureau de Stratégie et Développement (BSD) du Ministère de l’Agriculture et Membre Comité Pilotage  du projet AbE, de Mr Facinet Soumah, de la Direction Nationale de la Météorologie, de Mme Kadiatou Camara, Représentante de la cellule de Communication du Ministère de l’Environnement, eaux et Forêts, de la Cellule de Communication du PNUD et d’une Equipe de la télévision Nationale (RTG).

L’objectif global de cette mission est d’assurer un suivi régulier des interventions sur le terrain dans le but de :

  • Apprécier l’état de mise en œuvre des activités et les progrès et acquis des projets ;
  • Recenser les difficultés rencontrées et formuler des recommandations pour l’atteinte des résultats escomptés ;
  • Identifier les bonnes pratiques en vue de leur capitalisation.

Cette mission concerne principalement les activités réalisées sur le terrain par le Projet Adaptation basée sur les écosystèmes des communautés vulnérables de la Région de la Haute Guinée (AbE-HG). La première étape de Kissidougou a consisté à la visite des réalisations du Projet AbE à Sangardo, sous-préfecture située à 25km du Centre-Ville de Kissidougou et à l’entretien avec les bénéficiaires. A cet effet, les populations de Sangardo, se sont fortement mobilisées notamment les femmes réunis en Groupement qui apprécient vivement l’appui du projet AbE. Elles ont exprimé leur satisfaction à travers des pas de danse en recevant le petit ouillage agricole constitué de brouettes, de pelles de haches, de dabas, d’arrosoirs et autres articles, offert par le projet AbE, qui leur a aménagé 1ha de périmètre maraicher avec une clôture grillagée, une pépinière, un forage avec des cuves de 10 000 mètres cubes, des bassins à eau sont en finition.

Ensuite ce sont les sages, les jeunes et femmes du District de Foréa dans la sous-préfecture de Sangardo qui accueillent la Mission avec le même enthousiasme. Dans ce district de 2500 habitants dont 1700 femmes, le périmètre maraicher est déjà opérationnel.  Les rendements en aubergine sont satisfaisants. Le Forage réalisé par le Projet alimente non seulement le périmètre maraicher mais aussi le village en eau potable. Les outillages du projet sont d’un grand appui pour faciliter le travail des femmes du district qui n’a enregistré depuis l’arrivée du projet, que 2% de feu de brousse. Le secteur de Bendou, relevant du district de Foréa qui a tenu aussi à recevoir la Mission. Des ruches kenyanes offerts par le projet à ce secteur, sont disponibles et prêtes à l’utilisation pour la récole du miel.

Après la visite de la pépinière de Kissidougou, en prélude à la vaste campagne de reboisement dans la matinée de ce Dimanche 9 Juin 2019, la Mission a rendu une visite de courtoisie au Préfet de Kissidougou, El H Mamoudou Cissé qui a loué les impacts du projet AbE sur les conditions de vie des populations vulnérables face au changement climatique. Elle a poursuivi la série de visite des réalisations du Projet AbE notamment la pépinière de Nianda Scierie dont les essences notamment le Lingue, Tek vont servir pour reboisement des berges du fleuve Niandan. Il a été recommandé de reboiser les Forêts classées de Kissidougou avec le Ligue, essence forestière, en voie de disparition. Parallèlement des ruches kenyanes sont en fabrication par un Menuisier formé par le Projet qui n’attend que les différents kits pour finaliser le travail.

A Dandou Faramaya, la Mission a apprécié la forêt communautaire de 185,5 ha redynamisée. Cette forêt protège 7 têtes de sources et abrite des activités d’agroforesterie grâce à l’appui du Projet mais aussi le reboisement de 4ha de plants d’anacardier, piloté par deux ONGS (l’Association pour l’amélioration des ressources forestières et enrichissements, APARFE et l’Association pour la promotion des initiatives communautaires, APIC.

La Mission a aussi procédé à la remise d’outillages agricoles aux femmes de Gbanbadou-centre, en présence du Maire et du sous-préfet de la localité avant de visiter la mini-station météo. La dernière activité à Kissidougou a été la visite des nouveaux locaux de la météo, réhabités par le PNUD/FEM à travers le Projet AbE qui a également construit une nouvelle station météo, dotée d’équipements modernes qui permettent de mesurer de façon rapide et efficace la pluviométrie, la température et l’humidité pour faciliter les prévisions météo.

L’entretien avec les bénéficiaires de Kissidougou a permis aux membres de la Mission de mesurer de rendre compte de l’état d’avancement des activités du projet AbE et de mesurer son degré d’appropriation par les autorités locales et les populations de Kissidougou.

En route pour Kissidougou, La Mission avait observé un arrêt à Mamou afin d’échanger avec les responsables de l’ENATEF (Ecole forestière) autour de l’accord sur le plan de gestion et de reboisement de la tête de source du bassin du Fleuve Konkouré qui abrite les plus grands barrages du Pays (Kaléta, Souapiti et Amaria).

Avant d’entamer la visite de terrain à Kissidougou, les membres de la Mission ont rencontré Vendredi dernier, le Préfet de Mamou, Mr Mori Diallo et le Maire de la sous-préfecture de Dounet, Mr Thierno Mbemba Diallo qui a tenu à les accompagner pour la visite d’un périmètre maraicher de 1,5 ha aménagé, d’un forage pour l’irrigation périmètre et la fourniture d’eau potable, et d’une clôture grillagée en faveur de 4 groupements dont 3 groupements féminins du district de Koulako Sambaya, qui ont également reçu en plus un important lot d’outillages agricoles pour le démarrage des activités.

Cet appui du PNUD à travers le Programme Environnement et Gestion Durable du Capital Naturel vise à accompagner le Gouvernement dans la mise en œuvre du pilier 4 du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES-2016-2020) portant sur la gestion durable du Capital naturel. A cette importante occasion, le Directeur National du programme Environnement, Dr Sékou Gaoussou Sylla, Chef de cette mission conjointe,  a remercié les partenaires techniques et financiers plus particulièrement le PNUD, partenaire clé, pour son appui constant aux efforts du Gouvernement pour inverser la tendance des effets du changement climatique en Guinée.

Source: PNUD

Print Friendly, PDF & Email

Guineeco.info

Guinéeco.info est un site indépendant guinéen d'informations économiques et financières créé en 2016 par le journaliste Bachir Sylla. Sa vocation est de promouvoir un journalisme indépendant et rigoureux, respectueux de l'éthique et de la déontologie.

Laisser un commentaire